New-York-as-it-looked-yesterday

http://daddyconfidential.com/2012/procrastination/nostalgia-aint-what-it-used-to-be/

 

Manouche project Les yeux noirs

 

Le photographe n'est pas seulement celui qui fixe le passé, c'est aussi celui qui l'invente.

Susan Sontag 2008

 
Pour le philosophe Jankélévitch, la nostalgie est un sentiment qui résulte de notre prise de conscience de l'irréversibilité du temps. En ce sens, l'acte de photographier, en particulier la photographie vernaculaire pratiquée par tout un chacun pour célébrer et documenter visuellement sa vie, comporte indéniablement une dimension nostalgique.

En mai 2012, je m'étonnais des filtres appliqués à une photo de famille prise au smartphone et postée sur notre blog familial. S'agissait-il d'un geste purement esthétique de recherche d'un nouvel effet ou plus profondément d'une manière d'exprimer formellement « une nostalgie immédiate de l’instant », que j'avais alors qualifiée « d'hyper nostalgie » ?

En septembre 2015, pour son dernier numéro, la revue d'ethnologie Terrain publiait un recueil d'articles sur la nostalgie. Gil Bartholeyns dans son papier « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se regrette » analyse le phénomène des « photographies rétro » qui pullulent sur Internet, mais aussi, les pratiques de colorisation de photos noir et blanc. Pour ce chercheur, ces retouches photographiques relèvent toutes deux de pratiques « pronostalgie » visant à provoquer instantanément un sentiment de nostalgie (« Instant nostalgia »).

 

boston herald vintage

 

boston herald colorized

https://www.reddit.com/r/colorizationrequests/comments/403xxd/free_this_picture_of_my_grandfather_handing_out/

 

« La photographie rétro » s'est développée réellement à partir de 2010 avec la diffusion des smartphones, le succès de l'application Hipstamatic capable de simuler l'imperfection de l'argentique avec ses filtres et de vieillir les clichés, ainsi que du service de partage en ligne de photos Instagram.

L'expérience photographique complexe et souvent volontaire que ces technologies permettent n’était pas encore accessible avant leur avènement : « Si l’on prenait une photo, le temps devait s’interposer entre soi et l’objet, faire son œuvre, avant de pouvoir provoquer la nostalgie. De manière générale il fallait attendre, oublier et se souvenir à nouveau à l’occasion d’une recherche, d’une conversation, d’une photo qu’on revoyait. »

 

 

Serguey Maximishin Settlement of Tchokurdakh, Yakutia, 2008

Serguey Maximishin Settlement of Tchokurdakh, Yakutia, 2008

 

Lori Grinker distant relations untitled Ukraine 2008

Lori Grinker Distant relations Ukraine 2008

 

La photographie rétro sert à fixer l’émotion nostalgique ressentie devant les choses, et les usagers donnent à cette forme esthétique le rôle de la provoquer visuellement. Le sujet et la forme de sa représentation deviennent indissociables. « L’image devient l’apparence d’une intériorité et l’acte photographique un moyen d’expression. » La nouveauté réside dans le fait que le geste n'est plus seulement celui de l'artiste mais celui d'une multitude de personnes.

 

 

jan_saudek the kitsch 1985

 

The kitsch Jan Saudek 1985

 

Ces images révèlent-elles pour autant une nostalgie collective ? Pour le chercheur, même si l’expérience individuelle dont elles témoignent est massivement partagée, on se trouverait plutôt face à une nouvelle manière de "vivre au présent, de se soigner, de nourrir de nouvelles relations.»

 

jackie_zhang_portfolio_02 

http://hipstography.com/en/hipstographers-2/brooklyn-wandering-by-jackie-zhang.html

 

Ainsi selon Gil Bartholeyns, « le récent est vieilli pour atténuer le passé et l’ancien est rajeuni pour atténuer la déchirure avec le passé. La première « technique » (le rétro) cherche à valoriser le présent par le passé.» La colorisation vise elle à "favoriser l’empathie avec l’inactuel. »

 

imgur

imgur

https://www.reddit.com/r/colorizationrequests/comments/3w9ivh/free_i_wanted_to_surprise_my_grandmother_with/

 

Avec la colorisation de photos noir et blanc, le passé est-il rapatrié dans le présent ou le spectateur s’immerge-t-il dans le passé, s'interroge toujours Bartholeyns ? Plus que du présentisme niant la profondeur historique du passé, il lui semble que la colorisation lève visuellement la barrière entre le passé et ce qui lui est commun avec le présent, « à savoir les sentiments, la pauvreté, la fragilité humaine…"

Enfin, beaucoup de demandes de colorisation de vieilles photos émanent de personnes voulant en faire cadeau à des proches, par exemple la photo colorisée du grand-père plus jeune pourra soulager la grand-mère qui vient de perdre son époux. La pertinence de l'intuition populaire suscitant ces pratiques confirme ainsi la fonction de résilience de la nostalgie mise en évidence par des psychologues.

 

Prolongement : Fausses photos vintage par Nathan Jurgenson

 

 

7kv5dx0X1As1iA

https://www.reddit.com/r/colorizationrequests/comments/3lwse1/free_my_uncle_just_died_from_cancer_can_you/